Notre vision d’une école privée

Deviendra-t-elle votre vision ?

La vision de « création d’une école privé »complexe scolaire Yalla Baaxna  Les objectifs :

  1. voyant le nombre d’enfants des croyants qui viennent à l’église et sachant que leurs parents ne peuvent pas les inscrire dans de bonnes écoles ou qu’ils n’ont pas confiance dans ce qui leur est habituellement proposé pour leurs enfants, ces parents sont dans un dilemme, soit de les envoyer à l’école, soit de les laisser à la maison. Bien d’autres qui ne viennent pas à l’église mais qui vivent dans le quartier de l’église, ne se soucient même pas de voir leurs enfants rester à la maison sans rien faire, sans instruction. D’autres encore n’ont ni les moyens ou ni la motivation d’inscrire leurs enfants à l’école, et c’est ainsi hélas que tous ces enfants sont laissés à eux même.
  2. Vu le système de l’école sénégalaise avec la surpopulation, le gouvernement du Sénégal n’a plus la possibilité de prendre totalement en charge la scolarisation de tous les enfants. A cause de cela beaucoup d’écoles font cours “en double flux”, c’est-à-dire un groupe a cours le matin et un autre groupe a cours le soir. Cela a incité le gouvernement à ouvrir la porte aux bonnes volontés, sous réserve de répondre aux exigences du ministère de l’éducation nationale, ce qui signifie : construction de classes et d’équipements de qualité, bonne formation des enseignants et disposition de fonds pour payer les enseignants.
  3. Vu aussi les charges de l’église, c’est-à-dire la grande mission de faire des nations des disciples et au nom de la compassion du Christ qui nous envoie, à commencer par notre chère Jérusalem qui sont nos bien aimés frères et sœurs de l’église Presbytérienne, il nous est dit de tout faire pour le bien-être de la communauté et des populations. Cela peut se faire de plusieurs manières : création d’emplois pour la jeunesse, cantine scolaire par des repas améliorés, une infirmerie pour le soin des enfants, des balançoires pour l’épanouissement des tous petits etc.

 

  1. D’après tous les points cités, l’église ne veut pas croiser les bras et voir son peuple sombrer ou détruit par ces fléaux. C’est ainsi que nous avons commencé à prier pour la création du complexe scolaire Yalla Baaxna. 

Et par la grâce de Dieu le complexe scolaire Yalla Baaxna a été crée. 

Nous avons commencé  par recruté 5 jeunes pour l’enseignement du préscolaire dans les trois classes qui existaient (petite, moyenne et grande               section) Et nous avons aussi recruté une femme comme maman aide pour le  préscolaire. Après nous avons démarré l’élémentaire avec une classe            de  CI et maintenant on’ a jusqu’à une classe de CM1.